Centre de formation à distance, expert des métiers du médico-social

Quel est l’âge idéal pour devenir auxiliaire de vie ?

Femme souriant cheveux court âgée de 35 ans

L’auxiliaire de vie est-elle vraiment une jeune femme de 25 ans ?

Et s’il n’y avait pas d’âge idéal pour entamer une formation d’auxiliaire de vie ?

Stop aux stéréotypes, il n’y a pas d’âge idéal pour devenir auxiliaire de vie ! Parfois, on a du mal à se lancer dans une formation, à croire en soi et en sa réussite, et on se persuade qu’on n’a « pas le profil »… Quel dommage ! Surtout dans le secteur du service à la personne, qui recrute intensivement et va continuer d’offrir de belles opportunités d’emplois pour les prochaines décennies ! En effet, d’ici 2030, en France, 1 personne sur 3 aura plus de 60 ans. Alors si vous ressentez l’envie d’aider ceux qui en ont besoin, il y a sûrement une place pour vous !

Concernant le « bon âge », chez Formadom, nous recevons chaque mois des candidatures de personnes entre 25 et 55 ans, et parfois des personnes tout juste majeures ou déjà retraitées ! Globalement, certains se dirigent vers ce métier car c’est une vocation depuis l’enfance. D’autres, au contraire, se reconvertissent professionnellement après une carrière sans rapport avec le service à la personne, décidées à s’investir dans un secteur professionnel plus humain et bienveillant.

Portait femme blonde 50 ans

Les femmes sont-elles de meilleures assistantes de vie aux familles ?

Dernièrement, chez Formadom, nous avons compté un ratio d’environ 1 homme pour 15 femmes inscrits en formation. C’est bien une preuve qu’il y a aussi des hommes dans le métier d’assistant de vie aux familles ! Et on l’espère, ils vont devenir, de plus en plus nombreux, à travailler auprès de personnes dans le besoin, à leur domicile.

C’est incontestable, ils sont aussi doués dans ce métier que les femmes, aussi attentifs, aussi sensibles, aussi capables de mener les tâches essentielles et de gérer leur mission. Et les bénéficiaires les apprécient tout autant que leurs collègues féminines !

Quelques exemples de profils qui se sont lancés dans une formation avec Formadom

Et si on vous parlait de quelques personnes aux profils extrêmement variés qui ont récemment intégré Formadom ? Les voici :

  • Une femme bientôt à la retraite, souhaitant monter sa structure indépendante d’aide à domicile avec son fils.
  • Une étudiante de 20 ans qui a soudainement arrêté ses cours à l’université, décidée à se consacrer au métier plein de sens d’assistante de vie aux familles.
  • Un homme dont la lettre de motivation nous a touchés, déterminé à aider les autres, attiré par le côté humain du métier et appréciant le contact direct avec les personnes âgées.
  • Un monsieur à la retraite qui s’occupe de son beau-père et a envie de suivre une formation afin d’aider d’autres gens autour de lui, de connaître les bons gestes, sans vocation professionnelle.
  • Une jeune femme, diplômée d’une licence de management et en CDI dans ce domaine, mais pour qui, la crise sanitaire a déclenché un souhait profond de reconversion dans l’aide à autrui.

Alors finalement, c’est quoi, le profil idéal d’un(e) aide à domicile ?

C’est celui de quelqu’un qui ressent une vraie vocation pour l’aide aux personnes dans le besoin et le contact humain. Ni plus, ni moins.

En effet, le métier d’aide à domicile s’adapte à tous, à tous les âges, et toutes les étapes de la vie. C’est l’un des métiers les plus flexibles, avec des horaires modulables à souhait, la possibilité de travailler en temps partiel ou en temps plein, même avec un autre projet personnel ou professionnel à côté.

Quoi qu’il en soit, c’est un secteur qui ne connaît pas le chômage, comme notre partenaire Provence Aide Services, en perpétuel recrutement, en est l’exemple parfait.

 

Alors n’hésitez pas, et contactez-nous pour nous parler de vos motivations personnelles à entreprendre ce parcours !

 

Si vous hésitez encore à vous lancer dans l’aventure et que vous souhaitez faire le point sur votre projet n’hésitez pas à demander à être rappelé par l’un de nos conseillers. Aussi, voici quelques informations supplémentaires qui pourront vous aider à vous orienter dans votre choix de formation.

Titre Professionnel Secrétaire Assistant(e) Médico-Social(e)

Travailler au sein dʼune équipe ou en autonomie dans un cabinet médical ou nʼimporte quelle structure hospitalière, accompagner les patients dans leurs démarches et seconder les médecins dans leur travail.

Titre professionnel de médiateur(trice) social(e) accès aux droits et services

Le (la) médiateur (trice) social(e) accès aux droits et services intervient sur un territoire géographique et/ou défini par une problématique sociale identifiée. Ses activités se composent autour d’un travail d’accueil, d’information, d’orientation, d’accompagnement à la médiation sociale.

Titre professionnel Agent de Service Médico-social

Plus connu sous le nom d’Agent de Service Hospitalier (ASH), ce diplôme a été remplacé par le Titre Professionnel ASMS. Il signifie Agent(e) de Service Médico-Social et reprend les bases fondamentales de l’agent(e) de service hospitalier (ASH) avec quelques modifications.

Certificat complémentaire de spécialisation handicap

Le certificat de spécialisation en Handicap (CCS) est une formation complémentaire de 50 heures au Titre Professionnel d’Assistant de Vie aux Familles inscrit au RNCP et de niveau 3 (niveau BEP/ CAP).

Titre professionnel d’Assistant(e) de Vie aux Familles

Aussi connu sous le nom d’auxiliaire de vie, le TP ADVF permet d’exercer des emplois le plus souvent au domicile des particuliers mais aussi en EHPAD et en crèche. Il est reconnu par les professionnels pour son caractère opérationnel et sa polyvalence vis-à-vis des publics variés : enfants, familles, personnes âgées, personnes en situation de handicap.

Vous voulez en savoir plus sur l'une de nos formations ?